PIA3 Territoires d’Innovation : AS&E et AMRF, partenaires de la “Fabrique du Co-développement Territorial”

L'Association des maires Ruraux de France s'associe à l'Alliance Sens & Economie pour porter au PIA3 Territoires d'Innovation le programme "La Fabrique du Co-développement Territorial"

Partager

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

PIA3 Territoires d'Innovation

Directement rattachés aux services du Premier Ministre, les programmes d’investissement d’avenir (PIA) de l’Etat ont pour vocation le soutien du développement d’activités clés pour la transformation de la France. 

Répondant à des cahiers des charges strictes, ils permettent à des acteurs socio-économiques (collectivités, entreprises, acteurs associatifs / de l’ESS, acteurs académiques / de la recherche, de bénéficier d’un soutien financier conséquent et dans le long terme.

Le PIA n°3 “Territoires d’Innovation” adresse plus particulièrement la transformation des territoires sur le plan du développement économique et du développement durable. Il vise des objets (entreprises) dans lesquelles l’Etat peut investir et dans une moindre mesure soutenir en subvention.

 

[2018] AS&E, lauréat de l'AMI du PIA3 Territoires d'Innovation de Grande Ambition (TIGA)

En 2018, nous avons été lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt du PIA3 TI dans une candidature sur la marne avec les acteurs de la bioéconomie, appelée INNOBIOECO².

Cette candidature portait un nouveau modèle de transformation par un développement économique durable associant un nouveaux moteur de co-développement territorial (AS&E) et l’excellence des activités de la bioéconomie. 

« InnoBioECO² : le triangle marnais, l'écosystème innovant par la bioéconomie ».
Mobiliser toutes les forces politiques, économiques et sociétales locales pour transformer durablement le triangle marnais, en faire un territoire à bilan carbone positif et un puissant moteur d’attraction en s’appuyant sur un nouveau modèle de co-développement territorial et sur son excellence agricole, viticole et agroindustrielle dans la bioéconomie et l’agriculture du futur.

SGPI, Edouard Philippe, Premier Ministre

Pourquoi candidater à l'appel à projets 2019 du PIA3 Territoires d'Innovation ?

Notre objectif est avant tout de faire connaître à l’Etat, et de faire évaluer par le jury du PÏA3 TI,  les initiatives structurantes du réseau de territoires déjà engagés dans le co-développement territorial :

  • HUB territorial de Courcy (Grand Reims, Grand Est)
  • HUB territorial de Coeur du Jura (Bourgogne Franche-Comté)
  • HUB territorial de Saintes (Action Coeur de Ville, Nouvelle Aquitaine)
  • HUB territorial SICOVAL (Occitanie)
  • HUB territorial de préfiguration immobilière (projet EDA avec Bouygues Immobilier, Ile de France)

Nous savons d’ors et déjà que la candidature “La fabrique du co-développement territorial” répond à 100% aux objectifs du PIA3 TI mais sort du cadre attendu établi par son cahier des charges. 

Nous proposons bien un dispositif de transformation des territoires et de leurs organisations, créateurs de valeur économique et sociétale, sociale, environnementale (répondant aux 17 Objectifs de Développement Economique Durable).

Mais contrairement aux attentes du cahier des charges qui demande des objets d’investissements terminés (approche “top-down”), nous suivons une stratégie et une approche de co-construction de solutions de “business développement durable” pour répondre aux besoins spécifiques à chaque territoire.

En effet, l’expérience terrain a montré depuis longtemps que pour aller loin, il est contre-productif d’imposer la même chaussure et la même taille pour tout le monde. C’est la raison pour laquelle, nous ne proposons pas à l’Etat des objets d’investissements terminés, mais un processus de co-développement qui permet de créer les conditions nécessaires à l’émergence, au développement et l’essaimage de solutions différencié selon les territoires dans les domaines structurants de leur développement : à partir de plateformes locales de développement économique durable (HUBs territoriaux), co-construire des solutions dans l’immobilier, la finance, le numérique et l’évaluation pour le passage à l’échelle à une économie durable. 

De plus, le cahier des charges valorise les alliances de territoires autour du développement de filières économiques. A l’inverse, l’alliance de territoires de la “Fabrique du co-développement territorial” démontrait la mise en synergie de 4 régions non pas dans une démarche de développement de filière économique mais dans la mutualisation de moyens pour instaurer et pérenniser des dynamiques partenariales pour co-construire des activités et un développement alliant sens et économie.

 

Partenariat avec l'AMRF, l'Association des Maires Ruraux de France

La candidature “La Fabriquer du co-développement territorial” a permis à des acteurs comme l’AMRF de s’associer pour participer et bénéficier des initiatives structurantes du réseau de territoires déjà engagés dans le co-développement territorial.

La démarche et le dispositif de co-développement permet d’adresser les enjeux de développement économique durable aussi bien des métropoles, des intercommunalités, des villes moyennes que de la ruralité.

Force est de constater que les villages et la ruralité sont à la fois les plus touchés par la baisse de la population et de l’activité économique mais aussi parmi les territoires les plus innovants.

C’est d’autant plus évident qu’ils doivent redoubler d’innovation pour répondre aux attentes d’une population d’actifs citadins qui aspirent à une qualité de vie rendant les villes à taille humaine et la ruralité de plus en plus attractives pour ce qui fait leurs différences.

Nos premiers territoires de co-développement sont des territoires ruraux (Courcy en périphérie du Grand Reims en région Grand Est et Coeur du Jura en région Bourgogne Franche-Comté).

C’est donc très naturellement que l’AMRF a rejoint la candidature “La fabrique du co-développement territorial”.

 

[2019] Résultat du PIA3 TI : AS&E invité à solliciter le SGPI / l'Etat pour se déployer en région !

Comme prévu, la candidature “La Fabrique du co-développement territorial” n’a pas été retenue parmi les lauréats de l’appel à projets.

Néanmoins, le jury du SGPI a reconnu la pertinence et la maturité du dispositif tant sur ses processus, son organisation et son modèle économique à différencier dans chaque territoire.

 

Le comité de pilotage a tenu à souligner la grande qualité de certains axes ou actions proposés dans cette candidature. Aussi, afin de ne pas laisser s’essouffler la dynamique engagée, il vous est proposé d'organiser des réunions de travail avec les services de l'Etat en région ainsi que les équipes de la Banque des territoires.

SGPI, Guillaume Boudy, Secrétaire général

S'inscrire à la Newsletter Sens&Eco

Restez informé de l'actualité du réseau de l'Alliance Sens & Economie

A découvrir